Cinéfamilia : le rideau est tombé

«La dernière séance» du Cinéfamilia à Lacanau

 

La lumière revient déjà… le Cinéfamilia sous sa forme actuelle fermera ses portes à la fin du mois de septembre. Mardi 26, les néons de l’emblématique cinéma de Lacanau, dernière salle privée du Médoc,
Depuis 1940 le 7ème art fait parti de la vie canaulaise. En 2010 j’étais très enthousiaste et très fière de reprendre le flambeau pour que subsiste  le cinéma de mon enfance et je suis heureuse de l’avoir développé pour le faire vivre toute l’année. Après sept ans d’activité il faut me rendre à l’évidence que le cinéma aujourd’hui, dans un village, ne peut être l’affaire d’un seul indépendant, mais relève plutôt d’un service public.
Au gré des films, découvrir et partager avec vous, spectateurs de passage, fidèles du jeudi ou assidus, aura été mon plus grand plaisir. Le film est terminé… mais le sentiment d’avoir été le maillon d’un lien social fort me fait chaud au coeur.
C’était la dernière séance… alors je tiens à remercier vivement les partenaires et amis du Cinéfamilia qui, coiffeur, bricoleur, garagiste, artiste/commerçant ou restaurateur, géomètre ou caviste ont marqué leur soutien au cinéma,
remercier mon programmateur que j’ai torturé pour vous proposer les meilleurs films au plus tôt !
remercier tous les fournisseurs qui m’ont accompagnée pour faire grandir et évoluer cette salle, remercier José qui a toujours répondu à mes appels au secours devant un projecteur capricieux !
enfin remercier ma famille qui m’a soutenu dans ce projet et ma petite maman qui a été mon ambassadrice, chef de la distribution des programmes dans toute la ville !
Le rideau sur l’écran est tombé mais je garde fermement espoir, pour les canaulais et les vacanciers, que l’activité cinématographique perdure à Lacanau.
Je souhaite vivement que la municipalité n’ait aucun doute sur l’intérêt culturel et social d’une salle de cinéma pour notre village et l’énorme plus que représente un cinéma pour l’activité touristique ; c’est un véritable service public. Je serai heureuse que leurs projets aillent dans ce sens…
Pour ma part, bye bye, rendez-vous un jour, au cinéma ou ailleurs.
A Lacanau, le cinéma ne doit pas s’arrêter et finir en building, supermaché…
Erika