conseil municipal du 22 septembre 2016

Comme à son habitude, l’APLLO était présente au conseil municipal.

Ci dessous les principales délibérations (pouvant intéresser les adhérents) parmi celles votées le soir du 22 septembre 

Délibération 01:  Dénomination et détermination du siège de la future intercommunalité issue de la fusion des communautés de commune de la Pointe du Médoc et des Lacs Médocains

Médoc atlantique. « De l’estuaire à l’océan »

Siège à Soulac avec annexe administrative à Carcans. Des éléments financiers ont été annoncés à la municipalité en début de semaine : à suivre.

Le maire en profite pour évoquer le développement de la fibre et du réseau hertzien ainsi que de possibles accords avec les opérateurs pour booster  les aménagements dans les zones blanches.

S’agissant du nom de la future CDC, M. MAS rappelle l’importance de ne pas oublier l’importance de l’estuaire en matière économique.

Le maire est d’accord avec M.MAS et développe sur l’importance du port du Verdon comme « porte du Médoc  »

M. BACCIALONE fait remarquer que le siège de décision s’éloigne de LACANAU. Le maire répond que, les réunions de CDC « tourneront » sur les communes. M. MAS rappelle l’importance et l’utilité du recours à la visioconférence… Si le numérique est développé.

Délibération 02: Nombre et répartition des sièges de l’établissement public de coopération intercommunale issue de la fusion des communautés de commune de la Pointe du Médoc et des Lacs Médocains :

38 Elus

6 élus représenteront Lacanau. MM MAS et PEYRONDET ont déjà évoqué ce sujet ensemble (dixit le maire).

M. BACCIALONE : quid des indemnités ? Impact ou pas ?

Le Maire : ne sais pas encore. Mais la loi contraint une enveloppe maximale.

Délibération 03: Stratégie locale de gestion de la bande côtière de Lacanau – Demande de subventions à l’Etat et la Région Nouvelle Aquitaine.

Le maire : rappel : Cette stratégie locale (2016-2018) sert de référence nationale pour la proposition de loi.

Les différents montants des différentes subventions demandées sont détaillées en séance.

M.MAS : 80% de subvention. Pour la part mairie c’est 400.000€ mais est-ce lissé sur les 3 ans ou pas ?

Le maire : cela dépendra des dépenses effectives. Ce montant est un maxima, tout comme les subventions demandées.

M. Baccialone : ces dépenses sont-elles fléchées par axe ?

Le maire : un tableau sera remis à l’opposition.

Délibération 04:  Révision du règlement local de publicité (RLP) de la commune 

Ce soir, c’est un débat et pas un vote. Le maire détaille le calendrier de ce dossier qui s’étale jusque septembre 2017.

Nota : l’APLLO avait déjà fait un focus sur ce sujet dans le MAG de décembre 2015 et continuera à suivre le sujet.

Délibération numéro 05:  Choix du mode de gestion du Camping Municipal les Jardins du Littoral :

Le maire : « pour info, il y a un projet d’extension du camping. Rappel : ce n’est pas un camping à vocation touristique ( Propriétaires ; employés saisonniers; l’été : gendarmes, MNS, etc.). Donc, comment faire évoluer le mode de gestion ? Régie directe : compliqué ; DSP ? peut-être un jour. Donc, dans l’immédiat, proposition de passer en « régie intéressée ». L’association de Propriétaires récemment créée sera reçue par le maire pour explication. Les intérêts des Propriétaires seront préservés. »

Ensuite : échange avec l’opposition sur le conduite du dossier. Le dossier est lié aussi au futur PLU. M. MAS regrette que les travaux à venir n’aient pas été chiffrés.

Délibération 06:  Construction d’une gendarmerie sur le territoire communal : demande de lancement d’une étude de faisabilité d’un projet avec un opérateur privé.

Le maire : « retour en arrière sur la délibération de 2014. Maintient qu’il ne souhaite pas que la mairie investisse sous maitrise d’ouvrage communal. Le terrain est maintenu tel que prévu vers le collège.

Le maire annonce que : ce n’est pas donner un bon signe que de financer une gendarmerie car elle assure des missions régaliennes de l’état… Alors même que les dotations de l’état aux communes ont été fortement diminuées.

La commune s’était mal compris à l’époque avec la Gie. Les deux ans perdus sont deux ans de négociations.  »

M. BACCIALONE rappelle que l’implication d’une commune est un message fort vers les agents de l’état et la volonté de maintenir les services publics… Et que ce peut être du niveau de la CDC de porter ce projet.

Delibération 12: Vente à la SARL CEANPROM – terrain bâti 2 avenue Victor Hugo.

(Face U express de l’océan)

Le projet de construction permettra de répondre à différents soucis du quartier (toilettes disparues ; livraisons du U Express) en plus de générer du logement. Le maire dit que le propriétaire s’est engagé à ce que les prix des futurs logements soient raisonnables.

Délibération 19:  Apport de sable sur les perrés de la plage de repli : acceptation d’un don accordé par le fonds de dotation « Lacanau durable ».

Rapporteur M. Debever: fait un rappel sur l’exercice= dépôt des comptes 2015 le 22 juin 2016 ; les 15000€ d’origine ne peuvent être utilisés car ayant servi à la création du fonds ; après retrait des coûts de fonctionnement il restait 49933€ utilisables sur l’exercice 2015.

D’où les deux apports présentés ce soir : pour cette délibération =10000€ pour le ré ensablement.

Délibération 20:  Restauration de la Maison du Commandant : acceptation d’un don accordé par le fonds de dotation « Lacanau durable » . 50000€

RAPPEL : l’APPLO avait rendu compte sur la présente page de sa présence au conseil municipal du 31 mars dernier ; il y avait déjà été évoqué ces versements, par le fonds de dotation, de 50 000 € pour la rénovation de la maison du commandant et de 10 000 € pour le front de mer.

NOTA : l’APLLO a posé nombre de questions précises en réunion publique le 26 mai dernier et par écrit sur le fonds de dotation : en attente de réponses …

Complément : échanges avec l’opposition sur le coût des travaux à charge de la mairie pour cette rénovation.