GIRONDE VIGILANTE

Le 6 octobre au soir, à Lesparre Medoc, l’APLLO était présente à une réunion publique de Gironde Vigilante. Cette association vise à défendre la qualité des services de secours à la personne et services contre l’incendie au sein du département. Son bureau a rappelé que Gironde Vigilante ne critique pas les pompiers : elle salue et soutient leur action mais critique l’organisation actuelle.

De nombreux élus étaient présents ce soir là : locaux (du médoc), départementaux et régionaux. Lacanau, quant à elle, était représentée par trois associations, dont la notre.
Des sujets très divers ont été abordés au cours de cette soirée dont le nécessaire accompagnement des pompiers volontaires blessés en service ; les améliorations constatées sur les services proposés à la Polyclinique de Lesparre ; la problématique des médecins généralistes qui n’occupent plus la place qu’ils occupaient avant le développement du centre 15… mais aussi le sujet des champs captants (forages d’eau douce au profit de Bordeaux Métropole).

L’APLLO, par son président, est intervenue à deux occasions :

  • demande que soit remonté au niveau départemental l’intérêt de la création d’un « centre déporté » au Huga pendant la saison estivale (comme au Pyla) afin de diminuer très nettement les délais d’intervention sur la station balnéaire ;

  • a souligné l’absence de représentant de Bordeaux métropole alors même que son développement impactera le quotidien des territoires (forages d’eau potable, implantation des moyens de secours…), dont celui de Lacanau et qu’il était nécessaire que les élus départementaux et régionaux puissent avoir conscience de leur rôle dans la défense de ces territoires. Ont acquiescé notamment, le conseiller départemental du Nord Médoc (Grégoire De Fournas) et Jean-Jacques Corsan, conseiller régional… ce dernier ayant lancé une piste de réflexion sur ce qui pourrait être un « SOS Medecin rural ».

  Jean-Jacques Corsan,

Intervention du responsable de la DFCI de Saumos sur les champs captants (eau potable)

Nous reviendrons dans un prochain numéro d’APLLO MAG’ sur la présentation de l’association Gironde Vigilante et de son action sur le territoire.