« Les commerçants retrouvent le feu »

«On n’est pas un parti d’opposition ! ». Hier matin, dans le cadre d’une conférence de presse organisée au bar-restaurant l’Eliandre à Lacanau-Océan pour présenter les animations de la saison estivale, Vincent Casse, le vice-président de l’Association pour le développement économique canaulais, a rappelé dans quel état d’esprit l’Adec travaille aujourd’hui avec la nouvelle municipalité.

Des relations qui se sont « adoucies » après une période un peu plus tendue. L’Adec, mise en sommeil par son ancienne équipe dirigeante, avait finalement ressuscité en fin de saison dernière, en réaction à la suppression du feu d’artifice du 14 juillet à l’Océan et à l’extension de la zone de stationnement payant dans l’hyper centre de la station. Des dossiers sur lesquels les commerçants n’avaient pu se positionner puisqu’ils n’étaient tout simplement plus représentés.

Un échange constructif

En l’espace de quelques mois, cette remobilisation de l’Adec aura donc porté ses fruits. Le dialogue s’est équilibré avec l’équipe municipale qui a maintenant un interlocuteur. Ce que réclamait d’ailleurs Laurent Peyrondet, le maire de Lacanau. Sur la question du stationnement payant, l’Adec a obtenu « 30 minutes gratuites offertes par la ville avant midi pour favoriser les arrêts de courte durée et les achats ».

Les commerçants ont aussi gagné la mise en place d’un « macaron saisonnier » à 30 €. Sur ce chapitre stationnement, Justine Chenu, la présidente de l’Adec, ne manque pas de souligner que « les relations sont meilleures avec la ville parce que nous savons que le dialogue va être rouvert en fin de saison sur le problème du parking et la charte sur les façades. Et nous allons faire en sorte de faire entendre la voix des commerçants ». Aujourd’hui, l’Adec recense 75 adhésions sur les 180 commerces que compte la station balnéaire. « L’objectif est de dépasser les 50 % d’ici fin juin » lancent la présidente et son vice-président.

Un feu le 13 juillet

Au registre des annonces, il y a le retour du feu d’artifice à l’Océan. Les années passées, deux feux étaient tirés au mois de juillet. L’un au lac et l’autre sur le front de mer. En 2015, le spectacle pyrotechnique de l’Océan avait été supprimé par la municipalité pour des raisons d’économie. Cet été, l’Adec a décidé de financer son feu d’artifice. Un budget avoisinant les 7 000,00 € a été provisionné. La municipalité a donné son accord.

Le grand public pourra ainsi profiter d’un spectacle à l’Océan le 13 juillet et d’un spectacle au lac le 14 juillet. Enfin, pour la fête des mères, l’Adec annonce une distribution de roses sur le front de mer et une opération commerciale dans les boutiques de la station du 19 au 29 mai. Une opération identique est prévue pour la fête des pères. Une fête de l’été est aussi en préparation pour lancer officiellement la saison. La municipalité et l’Adec travaillent à son organisation.

Un observatoire

Un rapprochement est souhaité par la ville entre l’Adec et l’équipe d’organisation du Lacanau-Pro « pour que la compétition soit plus présente dans les commerces ». La création d’un magazine et l’animation de la période de Noël figurent aussi sur les tablettes de l’association des commerçants. Lors de cette conférence de presse de l’Adec, Nicolas Jabaudon, le directeur de l’Office de tourisme Médoc Océan (1), a aussi évoqué la mise en place « d’un baromètre de l’économie locale qui permettrait de s’appuyer sur des données chiffrées pour évaluer les retombées de la saison ». Un outil sur lequel l’Adec a accepté de travailler.

  1. Office de tourisme intercommunal regroupant les stations de Lacanau, Carcans et Hourtin

    Publié le 13/05/2016 . Mis à jour à 09h01 par Julien Lestage