META…MORPHOSE by APLLO

2 mois déjà depuis le début du confinement, à l’aube du déconfinement à partir du 11 mai, les conséquences de cette crise sanitaire sans précédent ont déjà impacté nos vies.
Nous nous interrogeons tous sur « l’après » confinement, quelles opportunités, quels changements s’offrent à nous? Comment faire entendre notre voix? Celle de notre territoire?
L’APLLO a décidé de s’associer à l’initiative nationale du Livre blanc des « Métamorphoses ». Vous trouverez ci dessous les premiers éléments, votre participation est importante, vous pourrez le faire en cliquant sur le lien ci dessous
Retour sur « Territoires Vécus »

L’image contient peut-être : texte
Un petit rappel sur votre association l’ APLLO :
Amis, Propriétaires et Locataires de Lacanau-Océan
Créée en 1980, initialement pour informer et défendre les propriétaires
de la station et ses environs, elle s’ouvre en 2007 aux locataires, puis le 23 Avril 2016, à l’ensemble des personnes qui entretiennent un lien affectif, patrimonial ou moral avec Lacanau Océan.
Aujourd’hui, l’APLLO défend l’image, l’environnement et le cadre de vie de Lacanau. Elle s’intègre donc parfaitement dans cette démarche et participera activement à l’analyse de vos témoignages.

– Comment votre ville et notre territoire sont-ils touchés par la crise actuelle ?
La ville s’est installée dans son confinement, lequel aura de fait porté ses fruits. Les chiffres des victimes en Région Nouvelle Aquitaine et singulièrement en Médoc montrent un territoire atteint, mais grandement moins que nos voisins. Bordeaux Métropole, son équipement hospitalier, son personnel dont nous sommes tous fiers ont non seulement bien résisté face à la maladie mais ont pu accueillir des malades de nos voisins plus touchés d’Ile de France ou du Grand Est.
– Comment se passe le confinement dans nos quartiers ?
– Comment les plus démunis supportent-ils cet enfermement ?
– Comment vivons nous le confinement et comment appréhendons-nous son issue ?
Si nous savons que notre tissu commercial souffre, que le tourisme a disparu et que nos plages et nos forêts sont interdites, si nous nous inquiétons pour les emplois, si nous sommes préoccupés de la santé et des conditions de vie de nos ainés, du manque général de masques, de la fermeture de nos établissements de formation.
– Que retiendrez-vous de cette période difficile, riche en enseignements, en renoncements mais aussi en motifs de réconfort ?
– Le normal d’« avant » est-il encore viable, souhaitable, enviable ? Que ne souhaitons- nous pas retrouver ?
– Que pensez-vous des conditions de sécurité sanitaire de chacun ?
– Ont-elles été justifiées, suffisantes ?
– Ont-elles été adaptées aux contraintes locales ?
– Quelles idées nouvelles et quelles solidarités a-t-on vu émerger ?
– Quelles sont celles que vous auriez aimé voir proposées ?
– Comment un territoire qui a bâti son image de marque sur le tourisme et la qualité de l’accueil va-t-il évoluer ?
– Comment envisager une meilleure prise en compte du lien inter générationnel ?
– Comment aider à la reconnaissance des « premières lignes oubliées » ?
– Comment avez-vous ressenti le manque d’activités culturelles, sportives et physiques ?
– Les services publics locaux ont-ils été en mesure de proposer les services attendus par la population ?
– La réussite du déconfinement dépendant de nous tous, à votre niveau comment allez-vous agir, comment allez vous changer vos comportements et vos modes de consommation ?

Pour rejoindre le débat, sélectionnez un extrait du texte mis en débat ou de contribution (texte surligné en jaune) et cliquez sur « Argumenter ».Les pastilles de couleurs en marge du texte et des contributions signalent les arguments des participants. Il est possible d’afficher les contenus relatifs à chaque pastille en cliquant dessus. Le vert symbolise un accord avec l’extrait sélectionné, le rouge un désaccord et le bleu une réserve, une question.
Retour sur « Territoires Vécus »

Sélectionner du texte ou une image pour intervenir sur un point précis.