Reconstruction des défenses du front de mer sur Lacanau-Océan

Pour faire face à la baisse des dotations de l’État, la station, qui doit faire face au coût des travaux de reconstruction des défenses du front de mer, sollicite des fonds privés. L’élément déclencheur, c’est la problématique érosion. En mars dernier, lorsque nous nous sommes installés avec la nouvelle équipe municipale, nous avons été tout de suite confrontés aux travaux de reconstruction des défenses du front de mer.

Les travaux de reconstruction des défenses du front de mer ont coûté plus de 3 millions d’euros.
Dans un contexte de raréfaction des finances publiques, nous n’avions pas vraiment le choix. Il fallait de toute façon réaliser le chantier pour sauver la saison et puis se donner du temps afin de réfléchir à une solution sur le plus long terme », explique Adrien Debever, adjoint aux finances et à la communication de la Ville de Lacanau.
Le fonds de dotation de Lacanau fait donc appel au financement du mécénat. La loi du 4 août 2008 de modernisation de l’économie a lancé cet outil. Il donne la possibilité à des collectivités, mais pas seulement, de faire appel à des fonds privés. Au 31 janvier 2015, on dénombrait, sur l’ensemble du territoire national, plus de 2 000 fonds de dotation.

Des plages au bâti

Le fonds lancé par la commune médocaine, qui a été baptisé « Lacanau durable », a pour objet « la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel et du patrimoine bâti ». Adrien Debever de poursuivre : « Ce qui nous permet de balayer les chantiers de nos plages, mais aussi la protection de la forêt et puis tout ce qui concerne notre bâti. À titre d’exemple, au bord du lac, nous avons cette maison du Commandant qui attend urgemment un financement pour être sauvée. »

Une communication ciblée

Les « cibles » visées par Lacanau durable sont les habitants de la commune, les entreprises et les touristes. Dès le mois de mars, un tract devrait être distribué à l’attention de la population. En ce qui concerne les entrepreneurs, une soirée de levée de fonds pourrait être organisée dans le courant du mois d’avril. Enfin, dès l’été prochain, les touristes seront sensibilisés par une communication adaptée. Un site Internet ne devrait d’ailleurs pas tarder à être lancé avec son bulletin de don téléchargeable.

Une structure légère

Toujours selon l’adjoint aux finances, « les frais de fonctionnement du fonds seront peu importants ». L’outil bénéficie aussi du régime fiscal du mécénat. Ce qui veut dire que les donateurs pourront bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables. « Lacanau durable » sera présidé par le maire, Laurent Peyronde. Adrien Debever s’occupera des finances. Olivier Arnou-Laujeac, canaulais et professionnel de la communication, fera profiter à la structure de toute son expérience.

Et Patrick Baudry, l’astronaute français, qui réside à Lacanau, sera nommé président d’honneur. Une recrue de poids pour un outil qui aura besoin d’un bon ambassadeur et de son carnet d’adresse afin d’intéresser les mécènes à Lacanau.