Réunion du 23 mai 2017 – budget 2017 mi mandat

 

budget

Ouverture de cette réunion publique par Mr le Maire, à 19 heures 15, devant une assemblée « clairsemée « .

Pas beaucoup de monde ; le maire le traduit ainsi : « Qu’il y est moins de monde c’est normal : cela montre qu’on est de plus en plus compris ! »

En effet une trentaine de Canaulais, présents au côté des membres du conseil municipal, sont venus assistés à la présentation par la municipalité du budget 2017, et de dresser un bilan à mi-mandat de la politique budgétaire de la municipalité.

 » Tout budget confondu, c’est un budget de 33 M€  »

du jamais réalisé par la commune.

Le point à mi-mandat, une présentation de Mr Adrien DEBEVER

Rapport sur l’endettement :

entre 2015-2016, la perte de dotation de l’état s’est élevée à un montant

de 212.364€

la dégradation du FPIC (*) s’élève à + 61.019€ (période 2015-2016)

soit 273.383€ de déficit imposé ….

OBJECTIFS

#1 dépenses à caractère général

-1,8% en 2014 , -10,68% en 2015, -1,16% en 2016

-13,3% entre 2013 et 2016

Tout cela sans nuire au service public

#2 dépenses de personnels

2014/ 5.152.545€ 2015/ 5.203.660€ 2016/ 5.179.219€

Charges financières qui pèsent sur la dette

2014 / 481.945,95€

2015 / 485.268,43€

2016 / 407.198,68€

Les remboursements des prêts à d’anciens taux d’intérêts élevés et de nouveaux emprunts à des taux actualisés ont permis de faire des économies.

Malgré tout, il existent des dépenses dans des domaines  »sanctuarisés » telles les aides aux associations (avec malgré tout un contrôle plus approfondi et rigoureux), et

les aides au CCAS.

(*)FPIC: Fond de Péréquation Inter Communautaire – fond d’aide aux communes – versement au prorata de la taille de la commune.

ecus

RECETTES

Elles sont de plusieurs ordres :

  • Les revenus liés aux parking 701.602€ (à titre d’exemple en 2014 le montant des recettes s’élevait à 200.000€) – 90% des recettes proviennent de paiement des touristes – 10% de l’achat par les Canaulais de la vignette de stationnement.

  • Produits des domaines (Lac et Océan) 550.000€ (optimisation des activités espaces publics)

  • DMTO 721.351€ (droits de mutation à titre onéreux) perçus par la commune (Les droits de mutation, qui comprennent les droits d’enregistrement et la taxe de publicité foncière,

sont dus à l’occasion d’une « mutation », c’est-à-dire lorsqu’un bien change de propriétaire.) Hors la commune est devenu attractive, et les mutations de biens sont en augmentation.

Actuellement la commune possède 1 mois et demi d’avance sur les meilleures prévisions.

  • Fond de dotation 60.000€

  • Nouvelles subventions (ex fond FEDER)

En 2016 le montant des investissement a été de 5.234.821€ soit 35% de plus qu’en 2015

Pour 2017

  • Amélioration de l’épargne brute.

  • Amélioration de l’épargne nette (+15%)

  • Maintien de l’endettement

  • Nouvelle augmentation des investissements à hauteur de 10,7M€

mise en place d’un plan pluriannuel 21,9M€ de 2017 à 2019. D’ors et déjà des  »grands travaux » ont été budgétisés dans le cadre de ce plan, afin que ceux-ci face l’objet d’un financement avant la fin de la mandature.

Pas de recours à l’augmentation des impôts locaux

Déjà en cours ou bien en prévision pour l’année 2017

  • Maison du commandant.

  • Deuxième tranche de rénovation de l’église à Lacanau ville.

  • Voiries (enfouissement des réseaux, revêtements)

  • Équipements santé.

  • Promenade LACAZE.

  • Ecole (salle de classe supplémentaire à l’Océan) ;

  • parkings Lacanau ville (niveau groupe scolaire financement par les revenus « parcmètres »)

ecole

prise de parole par Mme Prune MARZAT (adjointe au maire déléguée à l’éducation, petite enfance, enfance jeunesse et citoyenneté) :

Elle reprend la présentation de Mr le Maire et à son tour fait un bilan de l’ensemble des réalisations en cours, et du coût financier qu’on représentait la création de la nouvelle classe à Lacanau Océan, la création des parking devant le groupe scolaire à Lacanau ville, ainsi que la sécurisation des enceintes scolaires, la construction de la crèche, etc.

sports

prise de parole par Mme Sylvie LAVERGNE (adjointe au maire déléguée aux sports)   Elle rappelle à l’assemblée la création en 2016 du service des sports.

A l’identique de sa collègue, elle revient sur les faits marquants de 2017 en cours ou à venir tels que la création de deux parcours santé, la création d’un terrain de « beach » en lieu et place des anciens terrains de tennis, un mur d’escalade qui verra le jour, à destination des collégiens et de futurs pratiquant (une section est à l’étude), un nouveau skate parc sur Lacousteyre. L’agrandissement des vestiaires de la section rugby du fait de la création d’une section de rugby féminin. Sur le pôle de l’Ardilouse modernisation des locaux et des salles sont envisagées.

QUESTIONS :

  • Qu’est-il envisagé pour la population senior résidant à Lacanau ?

Mr le Maire :

Il existe sur la commune de Lacanau un grand nombre d’associations offrant des activités diverses et variées à tout type de population. Mais il est un domaine où nous nous devons d’être plus efficace, c’est celui de posséder des services de santé efficaces. La commune travaille sur différents projets (maison de santé).

Mr Michel BAUER (1er adjoint) :

Une étude sur la population de + 65ans va être réalisée. Une réflexion et un focus pour vivre bien à Lacanau. Bien vivre sans perte d’autonomie. Sous forme de questionnaire, cette étude devrait être réalisée avant l’été.

  • Le numérique ?

Le wifi territoriale devrait être acquis sur Lacanau océan, comme pour toutes les communes. Le très haut débit sur la période 2017-2022 dans tout le département, dossier à la charge de

Gironde Numérique ( une structure publique qui fédère le Département de la Gironde et 36 Communautés de communes et Communautés d’agglomération )

  • Le transport Paris Bordeaux en LGV ~ 2heures 30,

Bordeaux Lacanau Océan ~2 heures

Mr le maire

Il faut faire une différence entre les utilisateurs :

il y a ceux qui voyagent par nécessité parce qu’ils vont travailler et puis il y a ceux qui sont en vacances .

La commune effectue toujours un partenariat avec Kéolis afin de rentabiliser au mieux la ligne, ce qui est très difficile lors des pics de fréquentation.

La commune avec diverses associations militantes, va entamé une étude sur le dossier TRAM-TRAIN. La mobilité dans les années à venir sera un véritable problème. Le TRAM est de compétence Région.

En 2021, le TRAM sera à Esynes. On peut considérer que le centre de Saint Médard en Jalles sera rapidement desservi à l’issue. Reste l’arrivée à Piquot, qui « mettrait » Lacanau à 45 minutes de la gare SNCF.