Sale temps pour la planète !

De Soulac-sur-Mer au bassin d’Arcachon, le littoral girondin attire chaque année deux millions de visiteurs.

Ses surfeurs et ses immenses étendues de sable ont forgé la réputation de cette côte devenue une destination touristique prisée.

Pourtant l’hiver 2013-2014 a porté un coup sévère à ce morceau de littoral. En raison d’une série de tempêtes sans précédent, il a reculé par endroits jusqu’à 40 mètres.

Certaines communes se réveillent groggy, comme Lacanau, où le trait de côte est aujourd’hui celui que les experts prévoyaient pour 2040.

Que faire face à une telle avancée qui pourrait compromettre à moyen terme toute une économie et un mode de vie ?

Résister ou reculer?

20H40  sur FRANCE 5 consultable encore sept jours ici